Comme convenu dans un article précédent (« Les ascenseurs de l’université seraient destinés aux étudiants ») , l’équipe de Rime à Rien s’est penchée sur le sujet de l’étage « fake » et a mené sa propre enquête.

Notre agent spécial double zéro quinze, aussi connu sous le nom de Hubert, a donc été  chargé de cette mission et nous a rapporté des informations précieuses.

« L’étage FAKE est un étage privé construit suite à une demande de l’équipe pédagogique », a déclaré Hubert

En effet, cet étage serait indispensable aux professeurs qui auraient eu des inquiétudes durant les vacances d’été 2015 concernant la nouvelle promotion MMI. Du fait de rumeurs avérées  d’une épidémie de flemmingite aiguë à la rentrée, les professeurs ont demandé la construction d’un étage spécial pour l’installation d’un camp de robots-élèves afin d’entrainer ces derniers à passer les examens à la place de la promotion affaiblie par cette épidémie.

Des études ont été faites et les résultats montrent que ces robots-élèves ont un pourcentage de réussite supérieur à 100% ! Cette nouvelle, rapidement diffusée au sein de l’IUT, a ravi les étudiants qui ont décidé de ne plus venir en cours, estimant leur présence inutile.

« Pourquoi irions-nous en cours ? Mettez les robots à notre place, ça arrange tout le monde ! », un étudiant voulant rester anonyme

Cependant, une inquiétude s’est fait ressentir chez certains professeurs craignant que l’absentéisme des étudiants ne soit trop visible, ce qui les mettrait dans l’illégalité aux yeux de la loi. L’équipe pédagogique a donc décidé de mettre un terme à ce projet…

Mais les professeurs ont-ils vraiment enterré le projet ? La fameuse classe D, abordée dans un précédent article (« Découverte d’une secte secrète dans l’IUT »), ne serait-elle pas un moyen utilisé par les professeurs pour parvenir à leurs fins sans que leurs étudiants et l’Etat ne s’en rendent compte ?

Seul le temps nous le dira, en attendant les vrais étudiants devront miser sur la chance (ou alors se mettre à bosser!) pour finir l’année en beauté !